Diablange - Carnet De Bord

Mercredi 26 novembre

Biohazard Fanatics

Tiens, dans la série je fais des icones, voici des images que j'ai faites pour mon équipe des Biohazard Fanatics.

Je peux les mettre à dispo de tout joueur interessé, c'est cadeau ! :)

Vous connaissez bien sûr les joueurs classiques (homme-bête, guerrier) :


Pour les homme-bêtes, j'ai repris ma propre icône de bestigor pour marquer la progression à blocage et j'ai ajouté un petit vicieux des familles et l'indispensable main démesurée :


J'ai également personnalisé chaque guerrier, reprenant le Bilerot existant pour le guerrier de Nurgle, et ajoutant Khorne, Slaanesh et Tzentch :


Je suis particulièrement content de mon guerrier de Khorne et de la main démesurée.

Qu'en pensez-vous ? :)

Mardi 30 août

Grog Hunters

Le vent souffle mollement aujourd'hui, et le capitaine Spades est d'humeur massacrante. Si nous n'avions pas croisé cette goélette tiléenne plus tôt ce matin, je pense que les marins les moins zélés auraient fini sur la planche pour calmer le capitaine.

Nous avons quitté la mer des griffes il y a une semaine déjà, et la goélette est notre seule prise notable. Les 4 jours sur la mer du chaos ne nous ont rapporté que de maigres trésors, insuffisants en tout cas pour satisfaire le capitaine.

Des rumeurs intéressantes ont cependant été glanées lors de notre escale en Estalie, au port de Magritta. Un vieil édenté à qui on a offert un verre du rhum gagné lors de notre affrontement avec le bateau de la flibuste noire nous a appris que des convois chargés d'or avaient emprunté une nouvelle route commerciale, en provenance et à destination de la Lustrie et de l'Araby, contournant l'île continent d'Ulthuan dans le premier cas, et longeant la côte dans le second.

La capitaine a donc mis le cap au sud, vers l'Araby. Si nous croisons des bâtiments commerciaux chargés d'or, nous les aborderons et les pillerons. Sinon, nous mettront le cap sur le grand large, vers la Lustrie.

Je ne suis pas un homme superstitieux, mais tant l'Araby que la Lustrie recèlent de dangers insoupçonnés. Nul danger ne semble cependant effrayer le capitaine, et je sais que s'il doit nous emmener en enfer pour poursuivre un galion chargé d'or, il le fera sans hésiter. Je prie souvent le soir que le jour qui suit mette sur notre route des bateaux à rançonner, car les jours de disette, tous les dangers de l’Araby et de la Lustrie me semblent préférables plutôt que de devoir soutenir la poigne de fer du capitaine. Mais j’ai cependant confiance en lui, et je sais qu’il a toujours su voir où l’or se trouvait.

Demain nous voguerons vers l’Araby, puisse ce choix s’avérer judicieux !

[Extrait du journal de bord de Dean 3 grogs, marin des Grog Hunters, du capitaine Spades]